coda 66 Je suis le ténébreux, le veuf, l’inconsolé,

in Camille Abaclar Je suis le ténébreux

Patrick Flandrin MASCULIN

*

Je suis le ténébreux, le veuf, l’inconsolé,
Le prince, l’Aquitain, au donjon aboli,
Mon seul astre est éteint, – et mon luth constellé
Porte le soleil noir d’un Drame enseveli.

Dans le soir du tombeau, toi qui m’as consolé,
Rends-moi le Pausilippe et l’Etna, le Chianti,
L’arbre qui plaisait tant à mon coeur désolé,
Et ton jardin secret, parfumé et fleuri.

Suis-je Amour ou Phébus? … Lusignan ou Biron?
Mon front est rouge encor d’un baiser trop amène;
J’ai rêvé dans le Lot où nage l’indigène …

Et j’ai deux fois vainqueur traversé l’Achéron;
Modulant tour à tour sur l’orphéon d’Orphée
Tes soupirs, Des Esseintes, et tes cris, René.

 » Tous les noms sont du genre masculin « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *