Frais et calme séjour, village aux toits de chaume, — 1851 (5)

André Van Hasselt in L’Artiste

Au village de Zantfliet, lieu de naissance du peintre De Keyder

Frais et calme séjour, village aux toits de chaume,
Que l’odeur des sapins et des prés verts embaume,
Et qui n’as, pour garder tes remparts écroulés,
Rien que les lances d’or des épis de tes blés ;

Ici la solitude a placé son royaume,
Ici la paix nous vient au cœur ainsi qu’un baume,
Et mai suspend les luths de ses chanteurs ailés
A tes buissons de fleurs, de roses constellés ;

Mais, si charmant à voir que soit ton paysage,
Ce qui me plaît ici le mieux, ô frais village,
C’est cette humble maison, là-bas, près du chemin,

D’où prit son vol, un jour, ton peintre souverain,
Comme l’aigle qui lutte au ciel avec l’orage,
Sort d’un œuf qu’un enfant tiendrait dans une main.

Q1  T10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *