Le Ville de Strasbourg (commandant Lehalleur) — 1996 (5)

Henri Bellaunay Nouvelle anthologie imaginaire de la poésie française


Eastwards

Le Ville de Strasbourg (commandant Lehalleur)
A trente mille pieds s’approche de Java
Quelques moments encore et l’avion plongera
Dans l’épaisseur d’un air aux malsaines touffeurs.

Sans un regard pour le hublot, sombre, rêveur
Dans sa première classe il ne voit même pas
Le geste harmonieux et fugitif du bras
De l’hôtesse versant un dernier J.Walker …

Et cependant il fait une belle carrière.
Ce n’est pas si commun d’être, à moins de trente ans
Attaché militaire adjoint à Djakarta.

Mais sa vie est obscure et pleine de mystère …
Il pense, dans l’avion qui se présente au vent
A la pipe d’opium qu’il va trouver là-bas.
(H J-M Levet)

Q15 – T36

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *