Salut à toi, Patrie, ô mère respectée, — 1900 (13)

Frédéric Bataille Nouvelles poésies

Salut à la patrie

Salut à toi, Patrie, ô mère respectée,
O ma France! Salut, grande ressuscitée!
Ah! ton sol nous est cher! Ah! ton ciel est si beau!
Devant les nations relève ton drapeau!!

A ta voix, l’avenir fécond sourit encore.
Va, poursuis saintement ta marche vers l’aurore,
Sans songer aux vautours qui rêvaient ton tombeau.
Ta route est la clarté: sois toujours le flambeau!

Donne à tes fils l’ardeur d’une âme magnanime,
Le courage, la foi, l’honneur, la loyauté,
Le saint amour du Juste et de la Vérité:

Car tu n’est vraiment grande et ton bras n’est sublime
Qu’en vengeant l’innocent opprimé par le crime,
France, soldat du Droit et de la Liberté!

Q27 – T27

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *