Souvent, tel un printemps répandu sur la mer — 1958 (3)

– Pierre-Jean Jouve – Inventions – Musique Souvent, tel un printemps répandu sur la mer J’ai suivi les remous des cordes bois et cuivres: Sauvage allait la cavalière de la mort Sonnant l’orage pour le malheur de la terre; Ou douce de ses oiseaux déchirants, un soleil Dans les pleurs, et le chant raisonnable des […]