Notre chemin passe par les traverses — 1954 (8)

– Jean Sénac Les leçons d’Edgard in Oeuvres poétiques (1999) 1 Notre chemin passe par les traverses Il est large et précis comme un cou de taureau, Il craint le cœur dans les heures adverses Dans le plaisir il craint les mots. Notre chemin quand tombent les averses Sent la luzerne et l’églantine à crocs, […]

A quoi, mon cher amour, servirait l’exercice, — 1944 (10)

Robert Mélot du Dy Rimes des rhétoriqueurs Chaîne d’amour A quoi, mon cher amour, servirait l’exercice, Si ce n’est à former de beaux corps amoureux? Regarde ces danseurs, ivres de leurs délices: Lis ce sonnet dansant que j’invente pour eux. Heureux, l’amant bien fait, qu’en secret il jouisse Ou hisse l’étendard de son cœur valeureux; […]

Le chat lutte avec une abeille — 1944 (7)

– Henri Thomas Signe de vie Sonnet du chat Le chat lutte avec une abeille autour de sa fourrure, je vois l’azur et ses merveilles, un arbre, une mâture, la mer apporte à mon oreille le bruit des aventures que nous vivrons si tu t’éveilles, témérité future. Je me consacre aux vertes îles, favorables au […]

Ferrée à rouge te voilà devant l’enclume — 1921 (2)

– Roger Vitrac – Le faune noir – in Des-lyre (ed.1964) ** ** Ferrée à rouge te voilà devant l’enclume Bouche au collier de larmes Forgeron Que l’ombre de ton bras lève la femme plume Et que ton bras lui plante une harpe en plein front Et qu’elle chante avec l’écharpe de bitume Hyperbole des […]

A vous seule qui ne fûtes l’étrange poupée — 1913 (12)

– André Breton in ed. Pléiade A vous seule A vous seule qui ne fûtes l’étrange poupée Sœur ai-je dit je pressens que sous vos mains petites, En précieux chignon ne fuserait la poupée Tout ce qu’orne l’audace verte des clématites. Un seau de femme où gèle en bleuissant l’eau pompée Porte à voir au […]

Dans les rameaux des ifs et des cèdres en cône, — 1911 (10)

– Léon Vérane Terre de songe Dans les rameaux des ifs et des cèdres en cône, Les perroquets rouges et verts se sont juchés Et troublent d’un frôlis d’ailes le soir d’automne Au long des boulingrins de corolles jonchés. Et le nain, sous son chaperon de velours jaune Où comme un bleu panache un iris […]

Incitatus est morne. Un mal, dont la naissance — 1903 (4)

– Paul Bilhaut – Ça … et le reste – Incitatus (sonnet obscur) – A lire comme quelques autres – avec un Larousse à portée de la main Incitatus est morne. Un mal, dont la naissance Echappe aux plus savants, en stabulation A figé les élans de son adolescence Et sa spumeuse ardeur meurt en […]

Sous votre petit blanc bonnet, — 1902 (11)

– F.A Cazals – Le jardin des ronces Sonnet à l’infirmière Sous votre petit blanc bonnet, Blanc bonnet, bonnet blanc qu’on jette Par-dessus – sautez et tournez – Tous les moulins de la Galette ! Vous trottez et vous trottinez, Telle, en d’autres temps, Marinette, Souriant à quel Gros-René Sous votre bonnet de soubrette ? Vous prenez […]

Elle laissa tomber près du lit sa chemise, — 1899 (10)

– Jules Moulin – Refuges – Quand même Elle laissa tomber près du lit sa chemise, Et m’apparut alors dans toute sa splendeur: Superbe, elle m’offrait sa chair, Terre Promise; – Je ne vis sur son front nul signe de rougeur. Je l’avais rencontrée, au soir, dans une église. Elle venait ainsi prier avec ardeur, […]