Gauvain cherchait Myrdhin et cornait dans la nuit. — 1899 (12)

– Guillaume Apollinaire Triptyque de l’homme La maison de cristal Gauvain cherchait Myrdhin et cornait dans la nuit. Des ombres vagues erraient dans Brocéliande. Le preux s’apeurait: « Est-ce sabbat? Rien ne luit. Myrhdin connaît ma voix, Dieu fasse qu’il l’entende. » Le cor pleurait et l’écho répétait … Un bruit, Un cri tout à coup; lors […]

De joie et de regrets la vie est un mélange. – — 1882 (16)

– Alexandre Piedagnel Hier Le cœur volé De joie et de regrets la vie est un  mélange. – Je suis triste à mourir, depuis samedi soir ; Mais, selon le proverbe, en ce monde tout change … Dans notre âme, une porte est ouverte à l’espoir ! Je vous dois un sonnet sur la manière étrange Dont […]

C’est toi, mon doux trésor, c’est toi, ma bien-aimée, — 1875 (11)

– Ernest Périgaud Exaltations Toi C’est toi, mon doux trésor, c’est toi, ma bien-aimée, Plus fraîche qu’un matin, plus belle qu’un beau jour, Toi le ravissement de mon âme charmée, Toi mon souci constant et mon plus cher espoir. Ta taille est svaelte à rendre envieuse une almée, Ta joue est une fleur, ta lèvre […]