Avec sa grande voix hâlée, — 1933 (1)

– Henri-Philippe Livet – Chants du prisme – Avec sa grande voix hâlée, Le matin chante dans les vergues; Le matin rit dans les huniers Aux mille mouettes en exergue. Il bondit la joue en plein feu, S’éclabousse d’azur limpide Et jette ses deux bras à Dieu Qui sur l’abîme se décide. Pour les pleureuses […]

O splendide, salut! Viens à moi qui t’appelle! — 1928 (2)

– Catherine Pozzi – Oeuvres poétiques Invocation O splendide, salut! Viens à moi qui t’appelle! Comme un songe, descends de l’Olympe sacré, Où depuis deux mille ans se languit ta beauté … Reviens! et que ton œil de nouveau étincelle! O mère des désirs, ô douleur, ô douceur, O souffrance adorée, plaisir profond, ô charme! […]

Le ‘dernier cri » lancé dans la haute élégance, — 1901 (7)

– Eléonore de Mérinval – Hontes humaines – sonnets satiriques et réalistes – Les Lions Le ‘dernier cri » lancé dans la haute élégance, Les Arts, les écrits neufs, la fourbe ‘manigance’ Que crée un ‘grand courant’ politique et mondain Est l’œuvre des Lions au pointilleux dédain. Ils se montrent grassets, superbes d’arrogance; Portent de ‘l’inédit’ […]

Sur la côte, du bord d’une rivière d’huile — 1896 (14)

– Maurice Rollinat Les apparitions La forme blanche Sur la côte, du bord d’une rivière d’huile Qui roulait ses flots gris sous les cieux inquiets, Loin, loin, vague à travers les feuilles, je voyais Un très haut cheval blanc qui se mouvait tranquille. Aux tournants de la route, au creux de chaque pente, Brusque, il […]

Un boudoir en désordre : effet de l’art. Hercule — 1874 (24)

– Emile Dodillon Les écolières Oraison funèbre Madame se meurt ! Madame est morte ! Un boudoir en désordre : effet de l’art. Hercule Aux pieds d’Omphale est peint sur le tapis ouaté. Sur les meubles en bois de rose agrémenté, Tous ces riens rococo d’un charmant ridicule. Ces parfums de pays où bout la canicule Changent en […]

Quelle est la région du ciel où la nature — 1819 (6)

– Pierre Chas Pétrarque, suivi de Poésies diverses Traduction libre du sonnet de Pétrarque, ‘in qual parte del ciel..’ Quelle est la région du ciel où la nature A vu le type humain de l’aimable figure Dont l’ensemble, ici-bas, est la preuve, à nos yeux, De tout ce qu’elle peut, dans le séjour des cieux? […]