Dans le bois mystérieux que le doux zéphyr morcelle, — 1880 (16)

– Narzale Jobert Klimax XV ter Césure après la 7ème syllabe La tourterelle Dans le bois mystérieux que le doux zéphyr morcelle, En suivant les verts sentiers parsemés d’odorantes fleurs, Vous plaît-il d’ouïr le chant, le chant tout composé de pleurs Qu’au fond du fourré voisin roucoule une humble tourterelle? Peut-être m’a-t-on ravi mon cher […]