Princesse sidérée à la source des sens — 1970 (7)

– Jean Queval En somme Sonnet en S Princesse sidérée à la source des sens Les serpents suppliciés au secret de tes songes Ces lentes saturnies de saveur et d’absence Les somnolences sont-ce des sondes des sondes Ta scissure suscite une amorce de stance Ta nasse de capture espère aux feux garçons Ta soif et […]

Merci pour la Vérole et gardez le Pourboire. — 1966 (8)

– Roland Dubillard Je dirai que je suis tombé Sonnet attribué Merci pour la Vérole et gardez le Pourboire. Je m’en vais vers là où on va. J’ai des soucis, comme la Loire, J’ai des sourcils froncés très bas. Je vais, triste et certain des fruits de ma Victoire. Je suis Vainqueur. Je ne sais […]

Oh que de douleur abonde — 1947 (8)

– Mélot du Dy in Jean Paulhan, Dominique Aury – Poètes d’aujourd’hui Oh que de douleur abonde Pour ne point nous enrichir Sous un crâne qui se bombe A force de réfléchir. Et bientôt de par le monde, Je le dis en vérité Il n’y aura que des monstres Douloureux d’énormité. Où qui préfère la […]

Combien de temps ô mère du Seigneur avant — 1944 (9)

– Pierre-Jean Jouve – La Vierge de Paris – Combien de temps ô mère du Seigneur avant Que ne revive à ce vieux sol le fils en gloire Que de travaux de pleurs combien de battements Pour que le rayon doux revienne à notre histoire Pour que nous retrouvions le bois sacré des ans Et […]

Tous ces messieurs passent trop vite — 1922 (5)

– Mélot du Dy in Le Disque vert Charlie & Touchstone in the Forest of Arden Tous ces messieurs passent trop vite Au gré d’une vue immortelle; Le mouvement de cette ville Est difficile à supporter. Permettez-donc que je vous quitte Pour m’en aller à la campagne. Adieu! je veux vivre tranquille. Le bonheur ne […]

La fruitière m’a dit:  » La légume est plus chère, — 1918 (1)

– Georges de La Fouchardière in L’Oeuvre Le Songe La fruitière m’a dit:  » La légume est plus chère, Car le ressemelage encor a raugmenté.  » Le charcutier m’a dit: « Le cochon exagère, Car, au comptoir voisin, le pinard a monté. » Une poule m’a dit, dressant sa tête altière: « Ponds toi-même tes oeufs à l’heure […]

Au Waterloo Hotel, j’ai achevé mon tiffin, —1900 (6)

– Henri Jean-Marie Levet – Sonnets torrides Les Voyages, III Homewards A M.P. Bons d’Anty. Au Waterloo Hotel, j’ai achevé mon tiffin, Et, mon bill payé, je me dirige vers le wharf. Voici l’Indus ( des Messageries Maritimes) Et la tristesse imbécile du « homewards’. – Quelques officiers français qui reviennent d’Indo-Chine Passer en Europe un […]

Cueillant les nénuphards d’or jaune et les muguets, — 1884 (21)

– Laurent Tailhade – Bagnères-Thermal Prélude Cueillant les nénuphards d’or jaune et les muguets, J’ai conduit ma douleur morose au fil des berges, Parmi les amoureux quelconques et très gais Qui grouillent sur le seuil friturier des auberges. Photographes rêvant aux anciens Uruguais, Canoteurs insultant la majesté des fleuves, S’ébattant avec des cris fous de […]