Or, le grand Hu-Gadarn, fils de Math, va mourir — 1996 (4)

– Henri Bellaunay Nouvelle anthologie imaginaire de la poésie française La mort de Hu-Gadarn Or, le grand Hu-Gadarn, fils de Math, va mourir L’Invaincu, qui régnait sur trente nations, A été pris dans son sommeil par trahison. Au noir poteau lié, il attend sans faiblir. Ceux qui jadis étaient ses sujets sont tous là: Uggdrasill […]

Sous la planche de fer ses jambes semblent moudre — 1995 (10)

– Pierre Louÿs Ces fleurs secrètes Couturière Sous la planche de fer ses jambes semblent moudre Elles se croisent, vint, viennent, en haut,en bas, Et scandent pied à pied, d’un geste faible et las, Le mouvement rythmé de la machine à coudre. Mes les cuisses à nu se frôlent hardiment, Le clitoris s’éveille et s’excite […]

Le sonnet vient de loin dans sa forme concise — 1993 (15)

– André Velter – Du Gange à Zanzibar – Remember Henry J-M Levet Le sonnet vient de loin dans sa forme concise Qui garde cependant avec l’alexandrin Une haute rumeur serrée dans un écrin Comme en un coquillage la houle très précise. On glissait sur la paume d’une belle princesse Un doux billet de feu […]

On voit parfois des choses tristes dans la vie. — 1992 (6)

– Henri Bellaunay Petite anthologie imaginaire de la poésie française Le cygne On voit parfois des choses tristes dans la vie. J’étais allé me promener, avec un livre, Sur les bords de l’étang éblouissant de givre, Quand s’offrit à mes yeux la scène que voici. Loin du rivage sûr, un cygne peu prudent, S’étant laissé […]

Fin de partie, fin de vers, fin de siècle, — 1989 (2)

– coll. –  Sonnets (ed. Alin Anseeuw) Alin Anseeuw Fin de partie: Trouvez Hortense! Fin de partie, fin de vers, fin de siècle, L’inspiration arrache au coeur du firmament Une larme, c’est le sel de la vie, les amants Et le poète assis nient la course des siècles, Mange dans le miroir les reliefs du […]

Les Alpes me séparent de l’Italie. — 1988 (4)

– Pierre Gripari Marelles Frontières naturelles Les Alpes me séparent de l’Italie. Le Rhin me sépare de l’Allemagne. Les Pyrénées me séparent de l’Espagne. La Seine sépare Pa de Ris. Un monde me sépare de toi. Le mur me sépare du dehors. La vie me sépare de la mort. Longtemps me sépare d’autrefois. Le fleuve […]

L’odeur de l’eau qui sèche sur le sable — 1987 (6)

– Jean Grosjean La reine de Saba L’odeur de l’eau qui sèche sur le sable Comme un poisson qu’on retire du fleuve A moins hanté mon âme que ne peuvent La hanter tes départs irrespirables. Comment vivre après toi? Le soleil même N’est plus qu’un vieux lampion sur la campagne Le coeur dont toute absence […]

Les mots nouveaux me donnent de la tablature, — 1973 (11)

– Oulipo – La Littérature potentielle Francois le Lionnais L’unique sonnet de treize vers et pourquoi* Les mots nouveaux me donnent de la tablature, Ils ne figurent pas au Larousse illustré Et bien souvent je suis quelque peu étonné Par ceux-ci, dont l’aspect semble contre nature: Arnalducien, bensilloscope, bergissime, Blavièrement, braffortomane, duchater, Lattisssoir, lescurophage, queneautiser, […]

Dans les roseaux le printemps se balance. — 1970 (1)

– Lanza del Vasto – Le Viatique, II Printemps sur le marais Dans les roseaux le printemps se balance. Par-dessus les buissons, sur l’étang plat La nue est plate avec de blancs éclats, Le vent se lève et retombe en silence. Le pas est mou, dans les joncs emmêlés, Le sol mouillé, jetant sous les […]