On lit sur un poteau planté près de l’octroi: — 1866 (5)

Louis Goujon Sonnets. Inspirations de voyage La mendicité est interdite (aux réalistes) On lit sur un poteau planté près de l’octroi: « Défense à l’indigent de demander l’aumône » Hier, je vis passer un spectre à face jaune, Hideux comme la faim, morne comme l’effroi. De son feutre crasseux qui fut, jadis, en cône, S’échappaient par vingt […]