Je suis tel riche auquel sa clé bénie — 1995 (9)

– Daniel & Geneviève Bournet Sonnets de Shakespeare Sonnet 52 Je suis tel riche auquel sa clé bénie Ouvre son doux trésor cadenassé, Qu’à tout moment il ne faut qu’il épie Pour émousser l’aigu de volupté. Fêtes sont donc solennelles et rares, Disséminées en la longueur de l’an, Comme pierres de prix maigrement parent, Ou […]

Je suis ce fortuné qu’une clé bienheureuse — 1992 (2)

– Jean Malaplate Shakespeare – sonnets 52 Je suis ce fortuné qu’une clé bienheureuse Introduit au trésor caché de son désir, Mais qui retient longtemps son humeur curieuse Pour n’émousser la pointe à son rare désir. Les fêtes sont ainsi rares et solennelles N’étant que peu de jours sur la chaîne de l’an Comme pierres […]

Je suis comme le riche dont la précieuse clé — 1985 (2)

– Frédéric Langer Shakesperare – sonnets 52 Je suis comme le riche dont la précieuse clé conduit au cher trésor bien caché, trésor qu’il se retient de sans cesse contempler pour ne pas émousser la fine pointe du plaisir. C’est pourquoi les fêtes sont solennelles et rares: lentes à revenir tout au long de l’année, […]

Ainsi suis-je le riche qu’une sainte clé — 1969 (6)

– Jean Rousselot Shakespeare – Sonnets trad. 52 Ainsi suis-je le riche qu’une sainte clé Peut conduire à son doux trésor bien enfermé, Lequel il ne va pas regarder à toute heure De craindre d’émousser l’aigu de son bonheur. Si les fêtes sont solennelles et prisées, C’est qu’au long cours de l’an rarement elles viennent; […]

Je suis ce riche, ainsi, que son heureuse clef — 1961 (3)

Henri Thomas Shakespeare – sonnets 52 Je suis ce riche, ainsi, que son heureuse clef Mène, s’il veut, à son doux trésor bien gardé, Lequel il n’ira pas visiter à toute heure Car trop fréquente joie perd son exquise pointe. Si les festins sont si rares et solennels C’est que, lents à venir durant la […]

Je suis comme le riche à qui sa clef bénie — 1959 (7)

– Jean Fuzier Shakespeare – sonnets 52 Je suis comme le riche à qui sa clef bénie De son trésor bien clos ouvre le doux accès: L’heur de le voir sans cesse à ses yeux il dénie, Pour n’émousser le dard d’un plaisir ménagé. Ainsi, solennités sont d’autant mieux fêtées Qu’au long cours de l’année […]

Ainsi je suis le riche, dont la bien-heureuse clé — 1955 (4)

Pierre-Jean Jouve Shakesperare – sonnets 52 Ainsi je suis le riche, dont la bien-heureuse clé peut le faire venir au doux trésor fermé, lequel il ne regardera pas à toute heure en sorte d’émousser la fine pointe du plaire. Ce qui rend solennelles surprenantes les fêtes, est que venant rarement dans la longue chaîne de […]

Je suis comme ce riche qu’une clé bénie — 1948 (2)

– Shakespeare – sonnets trad Pierre Messiaen 52 Je suis comme ce riche qu’une clé bénie peut mettre en présence du cher trésor caché qu’il ne veut pas contempler à toute heure de peur d’émousser la fine pointe du rare plaisir. De même les grandes fêtes sont d’autant plus solennelles et précieuses que, revenant rarement, […]

Je suis ce riche à qui le rite d’une clé — 1945 (2)

Shakespeare – sonnets trad André Prudhommeaux 52 Je suis ce riche à qui le rite d’une clé Peut ouvrir un trésor plus cher que ses yeux mêmes: Il se cache souvent l’éclat des diadèmes Gardant aigu l’acier d’un plaisir constellé. Ainsi le prix de toute joie est redoublé Par son retour plus rare et par […]

Je suis comme le riche, à qui sa clef suffit — 1943 (3)

– Fernand Baldensperger, trad. – Les sonnets de Shakespeare, traduits en vers français .. 52 Je suis comme le riche, à qui sa clef suffit Pour jouir des trésors d’un cher coffre d’avare: Il ne veut pas les voir à tout coup, jour et nuit, De peur que ne s’émousse une volupté rare. Les fêtes […]