Aller chercher au fond des mers les trésors piratés — 1969 (2)

– Raymond Queneau – Fendre les flots Aller chercher au fond des mers … Aller chercher au fond des mers les trésors piratés aller chercher au fond des mers les perles noires immenses aller chercher au fond des mers les algues enrichissantes aller chercher au fond des mers les coquillages contournés aller chercher au fond […]

Médite, l’œil fixé sur ce centre, la mort, — 1950 (1)

– Georges Juéry – Jeux de mots en enfer Inscriptions gnomiques Médite, l’œil fixé sur ce centre, la mort, Attente de la vie et de quoi? de la mort. Tu seras libéré quelque jour par la mort, Mais tu voudrais te sentir libre avant la mort. Devenir libre enfin, mais non grâce à la mort […]

Oh! ces nuages gris, sans fin, gonflés de grêle, — 1932 (1)

– Alberte Solomiac – Le mur de saphir – Averse Oh! ces nuages gris, sans fin, gonflés de grêle, Tout prêts à mutiler mes beaux carrés de lis, Tout prêts à les cribler de leur mitraille grêle Avec le tintement de leur sonnaille frêle. C’en est fait! La nuée a crevé! Plus jolis Les toits […]

Haut en couleur mais court sur pattes, débordant — 1923 (8)

– Paul Jourdy Le sculpteur de lumière Caricature militaire (adjudant modèle 189…) Haut en couleur mais court sur pattes, débordant De zèle intempestif, et toujours défendant Sa dignité que nul n’attaque cependant, Le geste sec, le verbe ‘actif’ et redondant, Des tas de noms de dieux sont en réserve dans Sa g..orge, avec la soif […]

Il a bien su jouer d’une femme docile, — 1901 (13)

– Aimé Passereau in Le Sagittaire Les joyeusetés, VIII Il a bien su jouer d’une femme docile, Et s’enrichir sans regarder à la façon Qui dont reconnaîtrait sous l’éclat du blason Acheté au Saint-Père, un garçon de vaisselle ? On se l’arrache, il est le roi de la ’saison’ Il assiste à tous les dîners qu’on […]

Il te fut révélé, ce soir, et t’a blessée, — 1898 (5)

– François Dellevaux Le sachet d’amour Le lys Il te fut révélé, ce soir, et t’a blessée, L’acte brutal qui préoccupe ta pensée. Or, c’est l’instant, ô virginale fiancée! Des souhaits écoutés et des voeux accomplis…. Sois à moi! Le corps seul est d’argile. Le lys, Cette royale fleur de pureté candide, A besoin, pour […]

O mer, o mer immense qui déroules — 1896 (6)

– Auguste Angellier – A l’amie perdue – Le sacrifice, XX O mer, o mer immense qui déroules Sous les regards mouillés de ces millions d’étoiles, Les longs gémissements de tes millions de houles, Lorsque dans ton élan vers le ciel tu t’écroules; O ciel, ô ciel immense et triste, qui dévoiles, Sur les gémissements […]

Je n’aime pas énormément — 1896 (2)

– Verlaine Invectives A propos d’un procès intenté à un archevêque français Je n’aime pas énormément Le clergé que le Concordat Nous procure présentement, Et je voudrais qu’on émondât Quelque peu, quand même un Soldat S’en mêlerait, brusque et charmant Au fond, remplissant ce mandat: Tout pour le bien, – et persistat, Qu’on émondât quelque […]

Or puisque le veau d’or a lieu — 1894 (14)

– Verlaine Dédicaces (2ème ed.) A Léon Vannier Or puisque le veau d’or a lieu Et qu’on ne dirait plus du veau, Il nous fut d’abord prier Dieu Tout bonnement prodigieux. Pour nous ruer à des travaux Tout bonnement prodigieux, Prose au kilo, vers vrais ou faux, Qu’importe? Tant pis et tant mieux! Nouer et […]

Mes songes au printemps, vont, là-bas, habiter. — 1991 (35)

– La France moderne Le harem Mes songes au printemps, vont, là-bas, habiter. Oui, là-bas, un harem où les belles du monde, Fronts blancs, fronts jaunes, fronts rouges et tatoués, Ont fait de mon désir l’agrafe de leurs voiles. Leurs douces mains, leurs mains promptes à me flatter, Sentent bon l’oliban et la banane blonde […]