Je voudrais écrire un sonnet. — 1988 (5)

– Pierre Gripari Marelles Sonnet Je voudrais écrire un sonnet. – Un sonnet? Mon Dieu, c’est horrible! – Mais non! Ce n’est pas si terrible! Voici le premier quatrain fait! Pour le second, j’avoue que c’est Plus dur de taper dans la cible! D’autant qu’il me faut, c’est visible, Une nouvelle rime en « ê »! Enfin […]

Casque à Manda casqua; plaqua Leca, l’Apache. — 1985 (3)

Maurice Millereau dit Mirall et Georges Théron in Jacques Cellard – Anthologie de la littérature argotique … Le grand combat de Leca contre Manda pour les beaux yeux de Casque d’or Casque à Manda casqua; plaqua Leca, l’Apache. Manda ballada Casque à la barbe à Leca. Leca, mâle à gras bras, qu’a pas la rate […]

Les années se vident mais du côté de la pente — 1978 (4)

– ? Inimaginaire IV Les années se vident mais du côté de la pente revenir en regardant pas besoin que chaque mocassin épuise l’empreinte dès que chaque feuille se vide du côté de la pente et des années sans matière à toute la pente les escargots et les nourrices plus que chaque vieillard n’en retourne […]

Je suis le fol Roy de Colchide — 1977 (11)

– Roger Gilbert-Lecomte Oeuvres complètes, II L’Heur du Roy de Colchide Je suis le fol Roy de Colchide J’habite dans sept grands palais de Jade Et j’ai sept caravelles dans ma rade Qui m’apportent les trésors de l’Atlantide. Pour avoir erré sur la mer viride Dans un clair de lune de sérénade Leurs pourpres gardent […]

Tu pus l’ut d’un luth, sûr Ubu! L’us fut vu d’un turlututu, — 1970 (5)

– Adolphe Haberer a e i / y o u (ed.1993, chez l’auteur) U Tu pus l’ut d’un luth, sûr Ubu! L’us fut vu d’un turlututu, D’un rut dru, d’un but, d’un tutu – Chut! D’un cul nu – d’un fût brut bu Sur un tumulus. D’un Sud sûr, Plus d’un suc plut d’un cumulus, […]

« Qi vit ici?  » Cris d’ibis vifs. — 1970 (3)

– Adolphe Haberer a e i / y o u (ed.1993, chez l’auteur) i / y « Qi vit ici?  » Cris d’ibis vifs. « Qi vit?  » Lys, iris gris, vit-il? Cris (bis) vils; six pics incisifs.  » S’il y vit, fils d’Isis viril? Si vit Lilith?  » Il vit nid d’if, N’y prit d’instinct l’incivil […]

Le semeur qui semait se trouve pris d’angoisse — 1968 (1)

– Raymond Queneau – Battre la campagne L’instruction laïque et obligatoire Le semeur qui semait se trouve pris d’angoisse car le soleil se tient bien haut sur l’horizon de longues heures à sillonner les sillons avant que cette étoile à l’ouest ne disparaisse le semeur qui semait se trouve pris d’angoisse il s’arrête et se […]

Se voir, s’épersiller, s’avancer, reculer, — 1961 (4)

Jean Queval « On peut peut-être essayer de faire les plus simples des sonnets en limitant le risque de redondance, ou plutôt en limitant le risque de l’usage de la grammaire. Si l’on n’employait que des infinitifs, on arriverait à une moindre utilisation du langage, peut-être à une moindre redondance. » (Jean Queval en plagiaire par anticipation […]

Ors et décors, simili marbre et chrysoprase, — 1960 (2)

– Paul Morin Géronte et son miroir Ciné Ors et décors, simili marbre et chrysoprase, Obligeant clair-obscur, contacts accommodants … Assise près de moi, lourde de chair et d’ans, La dame blonde bave en haletant d’extase. Quand Némorin se plaint du désir qui l’embrase Et qu’Estelle choit sur des gazons imprudents, Le plaisir fait claquer […]

Comme je descendais les fleuves ravissants — 1956 (3)

Jacques Baron – Les quatre temps Eo rus Comme je descendais les fleuves ravissants L’oseille et la laitue prévoyaient le beau temps Et le toit attendait le nid de l’hirondelle Et se glissaient la loche et l’escargot fidèle Sous l’herbe où se trouvait le chemin de l’amour Balayé par le vent à la fin d’un […]