Se voir, s’épersiller, s’avancer, reculer, — 1961 (4)

Jean Queval

« On peut peut-être essayer de faire les plus simples des sonnets en limitant le risque de redondance, ou plutôt en limitant le risque de l’usage de la grammaire. Si l’on n’employait que des infinitifs, on arriverait à une moindre utilisation du langage, peut-être à une moindre redondance. » (Jean Queval en plagiaire par anticipation d’Emmanuel Fournier)

4
Sonnet des infinitifs
(ou: l’Explorateur s’est penché sur les Mammifères)

Se voir, s’épersiller, s’avancer, reculer,
Se regarder partir, oser se raccrocher,
Hésiter, suzoter, ouvrir la bouche et dire,
Entendre et puis attendre, en enfin revenir.

Avancer, entreprendre, enlacer, embrasser,
Enfreindre et démunir, encercler, écarter,
Défaire et s’égloussir, toucher et dévêtir,
Or ne toucher qu’un peu et qu’un peu s’égloussir.

Se revoir, se parler, se retoucher, s’aimer,
Se voir et reconnaître, à la fin s’endormer,
Se réveiller, se renforcer, se souvenir.

Se le dire et recommencer de s’embrasser,
Se délacer, s’entrelasser, se rencogner,
Se cuire un œuf devant que de se dévêtir.

Q1 – T6 – disp: 4 + 7 + 3 – y=x :c=a & d=b

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *