Visage pur, comme une treille au doux conseil, — 1960 (1)

– Jean Le Louët Premiers sonnets Licorne Pour Anita Visage pur, comme une treille au doux conseil, Qui, l’iris dépouillé, cherche l’ombre du miel. Visage pour moi seul, tel une eau qui s’épuise, Nuançant sa pâleur d’autres ombres surprises. A peine reconnu par une main vivante, Les yeux plus délicats versent l’âme mouvante A l’infini […]

Capter dans l’univers des invisibles ondes — 1936 (5)

– Igor Astrov Sonnets L’artiste Capter dans l’univers des invisibles ondes Pouvant faire frémir notre être tout entier, Lancer jusqu’au tréfonds de l’abîme une sonde, Suivre jusqu’à l’abîme un abrupte sentier; En lenteur imiter l’auteur de la Joconde, En perfectionnant constamment son métier, Apprendre à marier une étude féconde Et l’intuition d’un art primesautier . […]