Rien – qu’un paysage pris — 1928 (6)

– Odilon-Jean Périer – Poèmes Dédicace à R. de G. Rien – qu’un paysage pris Page vide – pure estampe, Entre tes yeux et la lampe Seule à lui donner du prix, Rien qu’un déchirant esprit De neige et de solitude, Mes chants que tu as surpris Par une amicale étude, Ces feux! qui devaient […]