Il portait un oeil louche extraordinaire et répugnant — 1976 (1)

– William Cliff Ecrasez-le Plongeur A Conrad Detrez Il portait un oeil louche extraordinaire et répugnant En plongeant la vaisselle en l’eau graisseuse et qui clapote Il levait cet oeil louche aux trois clients de la gargote Avaler faisait mal sous ce regard inquiétant. Etait-il vraiment laid visage et corps absolument Un monstre relégué aux […]

A quoi bon ? me disais-je. A quoi bon ? A quoi bon ? — 1958 (14)

Raymond Queneau – (sonnets écartés des sonnets de 1958) Mon adolescence immédiatement présente A quoi bon ? me disais-je. A quoi bon ? A quoi bon ? (Car je me croyais né d’une couple d’andouilles.) Je me grattais le corps du nez jusqu’aux couilles. « Ah ! que je suis ! (me disais-je) Ah ! que je suis con ! As-tu vu le […]

J’avais plongé mes doigts au fond de la marmite — 1958 (12)

Raymond Queneau – (sonnets écartés des sonnets de 1958) J’avais plongé mes doigts au fond de la marmite où cuisaient découpés les débris du passé j’en tirai deux testicules et une bite je me suis demandé ce qui s’était passé tout ça c’était à moi douleur furie et rage! ce cher petit bouquet assaisonnait dûment […]

Les objets ont l’immortelle tranquillité — 1949 (5)

Pierre-Jean Jouve – Diadème – Choses, I Les objets ont l’immortelle tranquillité Et l’immortel amour quand les relient les nombres Entre l’antique ton la belle majesté Du temps et le lieu pur l’espace en clair et sombre Quand les formes sont nues ainsi la pleine chair Consentante aux frissons, quand ressortent les songes Des ornements […]

Un regret plus mouvant que la vague marine — 1912 (3)

– Charles Péguy – Les sonnets L’épave Un regret plus mouvant que la vague marine A roulé sur ce cœur envahi jusqu’au bord. Un jour plus solennel que le jour de la mort S’est levé sur le foc et sur la brigantine. Un espoir plus étroit que la voile latine Portera-t-il jamais jusqu’au recreux du […]

Inscriptions cunéiformes, — 1888 (8)

Charles Cros – Le Collier de griffes Epoque perpétuelle Inscriptions cunéiformes, Vous conteniez la vérité; On se promenait sous des ormes, En riant aux parfums d’été; Sardanapale avait d’énormes Richesses, un peuple dompté, Des femmes aux plus belles formes, Et son empire est emporté! Emporté par le vent vulgaire Qu’amenaient pourvoyeurs, marchands, Pour trouver de […]

Madame, l’autre soir, j’ai pris votre éventail. — 1873 (3)

– Ulysse Landeau – Sonnets et Sornettes – L’éventail Madame, l’autre soir, j’ai pris votre éventail. J’eusse aimé mieux sans doute enlacer votre taille J’aurais scandalisé des jaloux le bétail, A tous il m’eut fallu livrer alors bataille. Du reste, dans mes mains, moi qui suis sans sérail Que fait un éventail? Il fait que […]

Dans un album gothique au fermail blasonné, — 1855 (7)

Marc du Velay Les Vélaviennes Gothique Dans un album gothique au fermail blasonné, Vrai bijou de prie-Dieu, digne du Roi René, Portant sur son velours, avec ma croix de sable, Votre Lion rampant, de sa couronne orné, Sur un vélin d’azur et d’or enluminé, Où brilleraient Jésus et la Bible et la Fable, Je voudrais […]

La treizième revient … C’est encor la première; — 1854 (9)

Gérard de Nerval Les Chimères Artémis La treizième revient … C’est encor la première; Et c’est toujours la Seule, – ou c’est le seul moment; Car es-tu Reine, ô Toi! la première ou dernière? Es-tu Roi, toi le Seul ou le dernier amant? … Aimez qui vous aima du berceau dans la bière; Celle que […]

Pétrarque nous a dit l’histoire d’un vieillard — 1840 (3)

– comte Ferdinand de Gramont – Sonnets – XXXII Pétrarque nous a dit l’histoire d’un vieillard Qui, de l’Age sentant venir le dernier terme, Rassembla ses enfants; et là, tranquille et ferme, Des biens et des conseils fit à chacun sa part; Puis il leur dit adieu, prend son bâton, et part. De la douce famille et […]