La pâleur des gestes sous la lune — 1946 (3)

– Jean Cayrol – Poèmes de la nuit et du brouillard Demeure de l’ancien temps La pâleur des gestes sous la lune la soie d’un visage ancien qui se dévoue la blanche demeure des sentiments à genoux une bouffée d’étoiles qui meurt sous la dune la nuit à la démarche lente des pleurs les appétits […]

Et, tandis qu’alternaient dans leur retour subtil — 1896 (5)

– Auguste Angellier – A l’amie perdue – Rêveries, VII Et, tandis qu’alternaient dans leur retour subtil La chanson de la flute et cet appel d’amour, Elle dit à voix haute: « O Vénus, m’aime-t-il, Le poète qui vit près de la vieille tour? Pour me donner à lui je veux qu’il me désire, Je connais […]