Son con est sans secret, sa vulve est sans mystère — 1998 (3)

– Luc Etienne in Nicolas Galaud et Pascal Sigoda – L.C. Ingénieur du langage Le sonnet d’Arvers … à revers Son con est sans secret, sa vulve est sans mystère Mais j’ai pris cette nuit, en un moment, son cul. Elle était endormie, aussi j’ai dû me taire Celle à qui je l’ai fait n’en […]

Mon âme a ses dessous, ma vie en est l’émule: — 1987 (9)

Jacques Jouet in une réunion de l’Oulipo La Dissimulation ou Sonnet à une mule dédié aux mânes de Luc Etienne Mon âme a ses dessous, ma vie en est l’émule: Un penchant sans limite en un moment conçu, Le mal est accompli, je le tais, dissimule, Et celle qui l’a fait, l’a fait à son […]

La volupté du soir, la nuit et son mystère — 1970 (10)

– Antoine Pol Croquis : 17 variations sur le sonnet d’Arvers Moïse La volupté du soir, la nuit et son mystère Descendaient sur ces monts où Japhet fut conçu ; Et Moïse, accablé, enfin las de se taire, Re-disait à IAVE ce discours par trop su : «  O Seigneur, j’ai vêcu puissant et solitaire. Souhaitant de passer […]

La cigale, un beau jour, s’en vint en grand mystère, — 1970 (9)

– Antoine Pol Croquis : 17 variations sur le sonnet d’Arvers La cigale et la fourmi La cigale, un beau jour, s’en vint en grand mystère, Chez la fourmi, ayant conçu De quémander, mieux eût valu se taire Un grain de mil, tout un chacun l’a su. « Mon dénuement d’insecte solitaire N’a pu de vous passer […]

Mais si, mon vieil ami, votre secret mystère — 1970 (8)

– Antoine Pol Croquis : 17 variations sur le sonnet d’Arvers Mais si, mon vieil ami, votre secret mystère Je l’avais deviné quand vous l’aviez conçu. Une femme sait bien l’amour qu’on veut lui taire, J’attendais votre aveu sans que vous l’ayez su. Hélas ! il est trop tard mon cher inaperçu ! Vous méritez un peu de […]

La rime est un carcan : je n’en fais pas mystère, — 1957 (5)

– Florilège des Sonnets d’Arvers rénovés et signés des lauréats du Concours de la Muse d’Oc (Georges Poucet) L’énigme d’art vert La rime est un carcan : je n’en fais pas mystère, Un supplice plus dur, dans ce genre, est conçu, Car le sonnet d’Arvers (j’eus préféré me taire) Je dois le pasticher, ne l’ayant jamais […]

Tes yeux m’ont révélé leur secret sans mystère, — 1957 (4)

– Florilège des Sonnets d’Arvers rénovés et signés des lauréats du Concours de la Muse d’Oc (madame Calliot-Bonnat) Tes yeux m’ont révélé leur secret sans mystère, Et ce cruel amour en ton âme conçu. Le mal est sans espoir ! continue à le taire, Mais je préfèrerais n’avoir jamais rien su. Tu passais, près de moi, […]

Toute âme a son secret, l’escargot son mystère — 1955 (5)

– ? in Vie et Langage (août 1955) Toute âme a son secret, l’escargot son mystère Sous les rayons ardents ; lorsque l’herbe a fondu, Pourquoi, d’un air pressé, a-t-il quitté la terre Pour grimper au pylone et rester suspendu ? Des miliers d’escargots au faîte parvenus , En gerbe déployés brillent dans la lumière, «  Ils sont à […]

Ma brosse a son secret, ses poils ont leur mystère — 1931 (9)

– Jean Bastia in Commoedia Avers & revers sonnet rimé au Salon d’Automne Ma brosse a son secret, ses poils ont leur mystère Le nez est dans la hanche et l’orteil au-dessus Le sein exsangue est poire, et les deux font la paire, Celle qui l’a posé n’en a jamais rien su. Ah ! le portrait […]