J’ai trouvé ta piste, — 1840 (2)

– comte Ferdinand de Gramont – Sonnets

XXV

J’ai trouvé ta piste,
Petit réséda,
Mais Lise résiste:
Elle te garda.

D’or ni d’améthyste
Flore ne broda
La fleur grêle et triste
Qu’elle t’accorda.

Vivre à la ceinture
D’une beauté pure
Est un beau destin:

Parfum qu’on adore,
Il vaut mieux encore
Mourir sur ton sein.

Q8 – T15 – 5s

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *