Terrible trinité: le maigre Robespierre — 1846 (1)

Philothée o’ Neddy (Théophile Dondey) – Livres de sonnets

Les triumvirs
Terrible trinité: le maigre Robespierre
Entre le beau Saint-Just et l’infirme Couthon,
Trois hommes? Non, trois sphynx-de fer, d’airain, de pierre,
Dévorants léopards, lions – même Danton!

O problème! allier à la grandeur austère
De vertus qu’envieraient l’un et l’autre Caton,
Un fanatisme noir qui fait trembler la terre,
Et qu’au fond de l’Erèbe applaudit Alecthon!

Mais ne tolérons pas que de la bourgeoisie
L’hypocrite sagesse informe et sentencie
Contre ces hauts Nemrods, ces chasseurs de Tarquins.

Cela ne sied qu’aux fils de la démocratie.
Silence donc, silence, ô bourgeois publicains!
A nous seuls de juger ces grands républicains!

Q8 – T8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *