Quand Flora Du Rantin, la fille — 1869 (21)

Louis Veuillot Les couleuvres

Fille à marier

Quand Flora Du Rantin, la fille
De monsieur Du Rantin, rentier,
J’en suis d’accord : dans le sentier
De l’honneur parfait, elle brille.

La mère Du Rantin pointille :
Tel est le droit de l’églantier.
Mais Flora, la fleur, est gentille.
Elle a Rotschild pour papetier.

Elle est folâtre, elle est touchante,
Elle est pianiste, elle chante,
Et lit les auteurs en renom.

Bref, rien ne t’empêche de prendre
Cet ange très-bouffant, sinon
Que tu balances à te pendre.

Q14 – T14 – octo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *