Que tout cœur aimant soit aimé! — 1871 (8)

Joséphin Soulary Oeuvres poétiques


PRIMULA VERIS

Que tout cœur aimant soit aimé!
Du bonheur féconde semence,
Le désir a partout germé;
La saison des baisers commence.

La saison des baisers commence;
Pour calmer le sang ennammë,
Qui fait battre l’artère immense,
Agitez le thyrse embaumé!

Agitez le thyrse embaumé
Dont l’odeur grise l’Innocence;
Domptés par ce sceptre charmé,
Les Dieux mêmes sont en démence

Que tout coeur aimant soit aimé!
La saison des baisers commence;
Agitez le thyrse embaumé;
Les Dieux mêmes sont en démence

Les Dieux mêmes sont en démence,
L’Amour s’offre tout désarmé;
Agitez le thyrse embaumé!

Agitez le thyrse embaumé
Sur le front de l’Adolescence;
La saison des baisers commence.

La saison des baisers commence;
Pour qu’il en soit beaucoup semé,
Que tout cœur aimant soit aimé!

Pour qu’il en soit beaucoup semëj
Sur le front de l’Adolescence
L’Amour s’offre tout désarmé!

Sonnet-triolet sur deux rimes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *