Potard potassant beaucoup — 1880 (4)

L’hydropathe

Cabriol

Alphonse Allais

Potard potassant  beaucoup
Des combles l’exorbitance
Il comble son existence
D’à peu près faits coup sur coup.

Ce qu’il vous sert un ragoût
D’absurdisme avec prestance
C’est un rêve … pour la stance
Rimée, il a peu de goût.

Philosophe à l’air bonasse
Ce jocrisse blond filasse
Par qui Prudhomme est honni,

Met souvent, sans prendre garde
Les pieds, quoi qu’on le regarde
Dans le plat de l’infini.

Q25 – T15 – 7s

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *