Pourquoi nier l’amour ? il existe en ce monde — 1881 (17)

Cécile Coquerel (C.Ga y) Matin et soir

Sonnet

Pourquoi nier l’amour ? il existe en ce monde
Bienheureux mille fois celui qui l’a trouvé
Et qui ressent au cœur cette ivresse profonde
D’avoir connu l’amour après l’avoir rêvé.

Sur la terre où tout change et s’enfuit comme l’onde,
Ce dont on vit le plus, c’est encor du passé.
Le souvenir est doux quand notre espoir se fonde
En un séjour meilleur, dont le deuil est chassé.

C’est là qu’on doit ouvrir son âme tout entière,
C’est là qu’est l’idéal et notre vrai milieu.
Ah ! plus d’absence au ciel et de douleur amère

Sur cette terre, au moins, n’élevons de barrière
Qu’au préjugé mesquin, qu’à l’amour éphémère,
Car aimer maintenant, c’est s’approcher de Dieu.

Q8  T16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *