Moi, je vis la vie à côté, — 1888 (17)

Charles CrosLe Collier de griffes

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent: « Comme il  est bête! »
En somme, je suis mal coté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses;
Le temps marche d’un pas normal:
Des roses, des roses, des roses!

Q15 – T14 – banv –  octo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *