Madame de Méryan va mourir. Désirant — 1902 (12)

– Hughes Delorme in Léon de Bercy : Montmartre et ses chansons


La mort en dentelles
I

Madame de Méryan va mourir. Désirant
Entrer au Purgatoire en digne et noble allure,
Elle a fait crêpeler au front sa chevelure.
Des engageantes en dentelle à triple rang

Sortent des frêles bras d’un laiteux transparent.
Un couple de ramiers s’ébat sur la moulure
Du grand lit clair où l’or brode sa ciselure …
Elle oppose au trépas le dédain conquérant

De ceux qui savent bien lui ravir quelque chose ;
Car, hautain, son regard fixe au mur le pastel
Où Liotard le Turc a su rendre immortel

Le bonheur de sa lèvre immuablement rose …
Dans un hoquet discret Madame de Méryan
Sourit à son sourire, et meurt en souriant.

Q15  T30

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *