Les quatre rois, les quatre dames, les varlets, — 1903 (8)

André Tudesq

Les cartes

Les quatre rois, les quatre dames, les varlets,
Aux quatre coins de cœurs, de rèfles et de piques,
Sur les tables de jeux mêlent – seigneurs épiques –
Leurs rouges vifs, leurs bleus, leurs ors, leurs violets.

Les pages, glorieux héros de Table Ronde,
Lahire, Lancelot, Hector, tous roitelets,
Sont des Mignons qu’Amour a blessés de sa fronde.

Les Rois, tenant leur sceptre entre leurs gantelets
Et les glaives d’argent pointus comme des piques,
Portent couronne au chef et rêvent, olympiques,
Aux Dames de leurs cœurs et de leurs virelais.

Elles, également, ont des yeux bleus d’aronde,
Mais seule, méprisant les rois et leurs couplets,
Pallas parle à son lys écarlate et le gronde.

Q1 (abba) +T1 (cdc) +Q2 (abba) +T2 (cdc)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *