On se souvient de la chapelle des Goyaves — 1900 (7)

Henri Jean-Marie LevetSonnets torrides

Possession française
A la mémoire de Laura Lopez

On se souvient de la chapelle des Goyaves
Où dorment deux mille dimanches des Antilles,
De la viduité harmonieuse du havre,
Et la musique, du temps vieillot des résilles …

– Colonie d’où l’aventurier revenait pauvre! –
Les enfants demi-nus jouaient, et leurs cris
Sourdaient, familiers comme les bougainvilliers mauves,
De la vérandah et de la terrasse aux lourds murs gris …

– Et les picnics du dimanche au Gros-Morne?
– Ils ont vécu, les bons vieux mauvais romans qu’orne
La Jeune Créole, lente, aux mœurs légères …

Ces enfants sont partis et leurs parents sont morts –
Et maintenant dans la petite colonie morte
Il ne reste plus que quelques fonctionnaires …

Q59 – T15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *