Il ne faut pas siffler entre ses dents la nuit — 1969 (1)

Raymond QueneauFendre les flots


La voie du silence

Il ne faut pas siffler entre ses dents la nuit
on risque d’attirer à soi une sirène
voilà un fait divers qui en ferait du bruit
il vaut bien mieux se taire et tenir son haleine

en longeant le rivage au bas de la falaise
il ne faut pas non plus proférer quelque cri
on risque d’attirer à soi la terre glaise
s’écroulant du sommet entraînant les débris

de quelque château fort en sa période ultime
il ne faut pas non plus en ce lieu maritime
imiter de la bouée un triste beuglement

on risque d’attirer à soi l’infirmerie
et de se voir jeter en un puits de folie
il vaut bien mieux mugir silencieusement

Q59 – T15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *