Atteste l’inane d’oeuvrer! — 1888 (25)

?

Le Décadent

Doctrine
…. L’Idéal éclaté comme une pêche blette …..

Atteste l’inane d’oeuvrer!
Dis-en l’amer et le stupide:
Cueille ta bouche, Aganippide!
Et la jette à l’Oubli sacré.

Sois le mouton qui tond le pré
D’une langue toujours avide.
(Un char-à-bancs revient à vide
De la ducasse de Longpré).

Bâfre des viandes, bois des vins
Vide les mystiques levains …
Une tayolle* tord ses loques

Au torse abrupt des portefaix.
– Le bonnet d’Alberte se moque
De la grimace que je fais.

Q15 – T14 – banv –  – octo

« Notre excellent ami le docteur V***, à l’obligeance de qui nous devons la communication du sonnet d’Arthur Rimbaud publié dans l’avant-dernier numéro de notre Revue, veut bien se dessaisir encore en notre faveur d’un autre poème également inédit du regretté Maître. Tous nos remercîments au Docteur V pour la communication de « cette oeuvre inaugurale qui irradie – et de sorte que glorieuse! – le baume de Socrate et de Pythagore.  »

* mot absent du TLF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *