incise 1886

———————————————————————————————————————-

Georges Pellissier – Traité  théorique et  historique de versification française : « Il nous reste à parler du sonnet, poème fixe par le nombre des vers et la disposition des rimes, mais non par le mètre. Les formes irrégulières du sonnet sont innombrables, mais voici, tout d’abord, la figure du sonnet régulier : ABBA ABBA CCD EDE

. On le voit, le poème se compose de 14 vers divisés en 2 quatrains et 2 tercets… Le sonnet est irrégulier, quand on écrit les deux quatrains sur des rimes différentes, quand on croise les rimes des quatrains, quand on fait rimer le troisième vers du premier tercet avec le troisième du deuxième tercet, ou le premier vers du premier tercet avec le premier vers du deuxième. Ces formes irrégulières ne sont pas moins excellentes ». L’exemple de sonnet irrégulier donné est le sonnet d’Arvers.

———————————————————————————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *