Je te croyais, mon cœur, aux chocs plus résistant ! — 1895 (18)

Alexis Chavanne Murmures

Vains remparts

Je te croyais, mon cœur, aux chocs plus résistant !
D’un triple airain j’avais cuirassé de bonne heure
Ton épiderme trop subtil, que rien n’effleure
Sans y laisser empreint un strigmate irritant.

Voilà qu’en se jouant une flèche furtive
A transpercé soudain bouclier et chair vive !
Que l’œil noir d’une femme est un habile archer !

En tes veines circule une subite ivresse :
Le dard qui l’apporta, tu ne veux l’arracher.
C’est avec volupté que l’angoisse t’oppresse.

Cependant la coquette au regard séduisant,
Dont l’image obstinée en tes veines demeure,
Sur d’autres, comme toi victimes de ce leurre,
Au hasard & d’instinct s’exerce en s’amusant !

QTTQ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *