incise 1895

———————————————————————————————————————

– Adolphe Retté – L’archipel en fleurs –

…. il y a eu, selon les poétiques désormais périmées, de beaux poèmes, imprégnés d’émotion, savamment rythmés, mais peut-être n’en existe-t-il pas un seul qui ne contienne des vers faibles et des chevilles. Pourquoi? parce que les exigences de la Rime riche d’une part, la nécessité d’un nombre uniforme de syllabes d’autres part, nuisaient à la libre expression du rythme. La Règle étouffait cet enfant fou, le vers, d’un carcan qui pour être en or et rehaussé de joailleries merveilleuses n’en était pas moins un carcan.

De là, les raffinements les plus extraordinaires: après la Rime riche, on a voulu la Rime rare; et toutes les gentillesses exotiques imaginaires s’implantèrent comme des panaches de rois nègres, au derrière du pauvre Alexandrin. – De là, un étrange abus du Sonnet, dont on fit une sorte de monstre tour à tour tableau, statue, orfèvrerie, quinquaille, appelant éloge: « comme c’est bien fait! » – Ah! le jour où ce gamin génial de Verlaine mit au sonnet la tête en bas! Ce jour-là, la première bombe éclata dans le temple de la Règle. Quelle débacles de Parnassiens: les uns en sont restés pétrifiés, les autres se sont révélés journalistes …. de là encore, une superstition et une erreur technique. La première, le vers ‘bien frappé’, les vers proverbe, le vers qu’on répète, le vers que les critiques enchâssent dans la monture enchrysocale de leurs articles, et qui suffirait volontiers, selon eux, à jauger un poète. C’est un travers éminemment national. La seconde repose sur une assertion assez téméraire, à savoir que le vers appelle forcément un second vers rimant avec lui et sans lequel il ne peut être complet. On pourrait ajouter: de là le culte étrange voué par quelques-uns à l’Alexandrin devenu le type, le paragon, la Fleur sacrée auprès de laquelle les autres vers moins favorisés en syllabes ne sont que pariétaires et folles herbes.

———————————————————————————————————————-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *