Ma vie a son secret, mon ventre a son mystère! — 1931 (4)

Albert Bouckaert Pastiches et parodies du sonnet d’Arvers in Revue Belge 15 mars 1931

Edmond Picard:

Ma vie a son secret, mon ventre a son mystère!
Un mal constipatoire en un banquet venu
L’accès est sans remède, aussi j’ai dû le taire
Et les pharmaciens n’en ont jamais rien su.

Hélas! J’aurai passé près d’eux inaperçu,
Toujours à leurs côtés et pourtant sans clystère.
Et j’aurai jusqu’au bout fait mon temps sur la terre,
N’osant rien demander et n’ayant rien reçu.

Mais eux, quoique le sort leur fit l’oreille tendre,
Ils feront leur métier lucratif, sans entendre
Le bruit de ma colique élevé sur leurs pas.

A l’austère Codex, incessamment fidèles,
Ils diront, en lisant ces vers privés de selles;
 » Qui fut ce constipé? » mais ne le sauront pas.

Q10 – T15 – arv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *