Madeleine ou Marie et le temps de la houle — 1963 (1)

Jean QuevalLieux-dits

L’invention du miroir et de la mer

Madeleine ou Marie et le temps de la houle
Une star est surgie elle invente la plage
Le saint bois d’Amérique est touché par la foule
La monde mue dans les dimensions d’une image

Intrigue ourdie au cœur d’une folle et perverse
Orson Welles est un monstre des eaux sous-marines
L’arroseur arrosé dit la geste du geste
La grâce du silence est le soleil des mimes

Les dames de Bergman ont fait le tour des yeux
Quatre sous d’opéra pour ces millions de gueux
Antonioni peint la mélancolie du cœur

Le bonhomme Méliès vendit quelques bonbons
Qui donc gratte le ciel par science et fiction
Du Mexique Eisenstein a regardé la mort

Q59 – T15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *