Je sais bien quelques mots mais ne sais pas le sable — 1963 (6)

Jean QuevalLieux-dits


Si le poète écrit contre vents et marées

Je sais bien quelques mots mais ne sais pas le sable
Je ne sais pas le sable et je ne sais pas l’eau
Je ne sais pas le feu pourtant je fais ma fable
Je jette feu et flamme et souffle dans un seau

Ainsi passe le temps qui passerait quand même
Je siffle étant morose et pousse mon bétail
De l’oreille à l’oreille et dis c’est un poème
Je ne sais pas l’oiseau ni la clé d’un portail

Je ne sais pas le sable et je ne sais pas l’eau
Je prends n’importe quoi c’est là le matériau
Et puis dresse l’oreille et ce n’est que le vent

Je pourrai me plonger la tête dans le sable
Je n’y verrais pas plus ni saurai davantage
Puis j’écoute à nouveau serait-il toujours temps

Q59 – T15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *