On voit en l’air une maison — 1852 (3)

– M. l’Abbé Le Dru in Félix Mouttet: le livre des jeux d’esprit Enigme 35 On voit en l’air une maison Qui peut passer pour labyrinthe, Où ceux qui cheminent sans crainte Sont arrêtés en trahison. C’est une fatale prison, Un lieu de gêne et de contrainte, Où leur pauvre vie est éteinte Par un […]

Hâtes-toi de parler, ô ma lyre d’ivoire ! — 1835 (10)

– J-B Claray de Crest-Volland Sonnet à son Altesse Royale Monseigneur le Duc de Bordeaux Hâtes-toi de parler, ô ma lyre d’ivoire ! Entonne un chant sublime au pur sang de Berri ; Nations, mes accords, précurseurs de l’histoire, Révèlent à vos yeux les destins de Henri. Jeune, il saura des arts éterniser la gloire, Formé dans […]

La mort de mon père est mon plus grand malheur — 1823 (2)

– J.B. Gougé Le rossignol ; nouvelles chansons et poésies diverses (ed.1826) Sonnet-acrostiche, en Bouts Rimés, formant un sens La mort de mon père est mon plus grand malheur Grand Dieu ! combien mon âme à cet arrêt suprême Ose blâmer la Parque en voyant ma douleur Ulcérer mon sujet de ma tristesse extrême. Guide encore […]

J’ai huit pieds, cher lecteur, et mon tout fait pour plaire —1808 (7)

P.J. Charrin Mes loisirs ou Recueil de poésies Logogriphe A Mademoiselle *** A *** Sur son nom J’ai huit pieds, cher lecteur, et mon tout fait pour plaire S’il s’offrait à tes yeux maîtriserait ton coeur. Tu me nommes souvent pour peindre ton bonheur, J’habite en même temps et les cieux et la terre. Cherche, […]