Le doux printemps a rajeuni Cybèle; — 1819 (5)

François de La Pommeraye
Recueil des poésies de Mr F.D.L.P

Le doux printemps a rajeuni Cybèle;
Déjà sa robe est couverte de fleurs;
Déjà Progné se plaint, et Philomèle
Vient raconter la cause de ses pleurs;

Le ciel sourit, la nature est plus belle;
L’amour, de joie enivre tous les coeurs;
Et, répandant une flâme nouvelle,
Vénus convie à ses tendres fureurs.

Moi, cependant, moi seul dans la nature,
Toujours en proie au tourment que j’endure,
Toujours songeant à celle que je perds,

Je ne vois plus les fleurs ni la verdure;
Je n’entends plus le ruisseau qui murmure;
Les plus beaux lieux sont pour moi des déserts.

Q8 – T6 – déca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *