Bien qu’en tas sous l’écume — 1975 (1)

Pierre Lecuire Sonnets funèbres


Sonnet XII

Bien qu’en tas sous l’écume
retardant de germes,
s’il descend boire à l’éternité
plus basse qu’un talon posthume,

moitié indifférent l’été liquide
écartera toute autre branche
que les oiseaux penchés
forcés à décliner

ce royaume
consacré aux fleuves en fin de course
Court un vent, l’aventure

Finit, pied d’arme,
Mobile terme,
Miette d’avant

vL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *