Madeleine ou Marie et le temps de la houle — 1963 (1)

– Jean Queval – Lieux-dits – L’invention du miroir et de la mer Madeleine ou Marie et le temps de la houle Une star est surgie elle invente la plage Le saint bois d’Amérique est touché par la foule La monde mue dans les dimensions d’une image Intrigue ourdie au cœur d’une folle et perverse […]

Le sexe las d’attendre un printemps retardé — 1962 (6)

– Georges Perros Poèmes bleus Absurdité II Le sexe las d’attendre un printemps retardé Par la rencontre au sommet de quatre saisons La petite fille rentra chez elle à pied Oubliant dans un parc son sac à provisions. Lucifer la guettait sur le seuil de la porte Et la prit dans ses bras pour lui […]

L’arbre sentait le vent qui naissait dans ses branches — 1962 (5)

– Georges Perros Poèmes bleus Absurdité L’arbre sentait le vent qui naissait dans ses branches Et le vent donnait âme aux bourgeons du printemps L’oiseau se demandait si c’était le dimanche Ou un huitième jour pour les adolescents. Le ciel ne respirait plus que par habitude Sa chemise lavée au grand air du levant Le […]

Au sein du sang quel déchiré drapeau — 1959 (2)

– Olivier Larronde – Rien voilà l’ordre – A ma bête noire (tracé au fouet) Au sein du sang quel déchiré drapeau Intérieur (comme un poison dans l’air) Se mord la queue si je claque ta peau Comme un sourd de soif – Moïse ô désert. Les purs profils dont les cuirs m’auréolent Maîtrisent seuls […]

J’avais plongé mes doigts au fond de la marmite — 1958 (12)

Raymond Queneau – (sonnets écartés des sonnets de 1958) J’avais plongé mes doigts au fond de la marmite où cuisaient découpés les débris du passé j’en tirai deux testicules et une bite je me suis demandé ce qui s’était passé tout ça c’était à moi douleur furie et rage! ce cher petit bouquet assaisonnait dûment […]

Oh tu pleures, Silence obscur larme perdue — 1957 (1)

– Pierre-Jean Jouve – LA VIERGE DE PARIS – Oh tu pleures, Silence obscur larme perdue Et fleur de la maison sous le nuage noir Et la menace de la mort d’antique nue Le drapeau de la honte avec le ciel du soir, Tu pleures. Des brillants descendent sur ta pierre Et touchent à ton […]

Les objets ont l’immortelle tranquillité — 1949 (5)

Pierre-Jean Jouve – Diadème – Choses, I Les objets ont l’immortelle tranquillité Et l’immortel amour quand les relient les nombres Entre l’antique ton la belle majesté Du temps et le lieu pur l’espace en clair et sombre Quand les formes sont nues ainsi la pleine chair Consentante aux frissons, quand ressortent les songes Des ornements […]

Folle douce, dans ses augures — 1949 (3)

Pierre-Jean Jouve – Diadème – Ophélie Folle douce, dans ses augures Celui qui t’adore n’a pas Tant de mémoriales figures Qu’il puisse pêcher vers le bas Ta figure au fil des roseaux Enfoncée dans le verdi charme Des choses qui brouillent les eaux Ont fait ta chute sans alarme; Mais il gémit de ta nature […]

Ame sainte, la Charité, — 1944 (3)

– Jean Cassou (Jean Noir) – 33 sonnets composés au secret – XXI Tombeau d’Antonio Machado Ame sainte, la Charité, guidant les saintes de la nuit, abonde au lieu déshonoré que la torche en vain purifie. Elles vont délivrer les cendres d’un pays qui n’est plus que sable et, vol d’oiseaux clairs, les répandre à […]