A la vitre d’hiver que voile mon haleine — 1945 (5)

Paul Valéry Corona & Coronilla (Ed. De Fallois, 2008) Sonnet A la vitre d’hiver que voile mon haleine Mon front brûlant demande un glacial appui Et tout mon corps pensif aux paresses de laine S’abandonne au ciel vide où vivre n’est qu’ennui. Sous son faible soleil, je vois fondre AUJOURD’HUI Déjà dans la paleur d’une […]

En tous pays, depuis toujours, les ouvriers — 1944 (4)

– Jean Cassou (Jean Noir) – 33 sonnets composés au secret – XXII En tous pays, depuis toujours, les ouvriers meurent. Le sang des ouvriers baigne les rues. Les ouvriers crient et tombent dans la fumée. Le feu, le froid, la faim, le fer et la roue tuent les ouvriers. En tous pays de pierres […]

Ma brosse a son secret, ses poils ont leur mystère — 1931 (9)

– Jean Bastia in Commoedia Avers & revers sonnet rimé au Salon d’Automne Ma brosse a son secret, ses poils ont leur mystère Le nez est dans la hanche et l’orteil au-dessus Le sein exsangue est poire, et les deux font la paire, Celle qui l’a posé n’en a jamais rien su. Ah ! le portrait […]

Ma vie a son secret, mon ventre a son mystère! — 1931 (4)

Albert Bouckaert Pastiches et parodies du sonnet d’Arvers in Revue Belge 15 mars 1931 – Edmond Picard: Ma vie a son secret, mon ventre a son mystère! Un mal constipatoire en un banquet venu L’accès est sans remède, aussi j’ai dû le taire Et les pharmaciens n’en ont jamais rien su. Hélas! J’aurai passé près […]

Mon cadre a son secret, ma toile a son mystère: — 1931 (3)

Albert Bouckaert Pastiches et parodies du sonnet d’Arvers in Revue Belge 15 mars 1931 – Jean Goudezski Sonnet d’art vert Mon cadre a son secret, ma toile a son mystère: Paysage éternel en un moment conçu! Suis-je un pré? Suis-je un lac? Hélas, je dois le taire, Car celui qui m’a fait n’en a jamais […]

La larve a son secret, le cocon son mystère — 1928 (11)

– Hugues Delorme in La revue française Le sonnet larvaire La larve a son secret, le cocon son mystère Par quels enchaînements l’insecte est-il conçu ? Enigme devant quoi le penseur doit se taire Puisque le plus savant n’en a jamais rien su. Semence imperceptible, atome inaperçu D’où vient le papillon, d’où le ver solitaire, Le […]

Mon goût a son secret, ma teinte son mystère, — 1918 (8)

– Léo Claretie Sonnets au front d’Arvers La gnole Mon goût a son secret, ma teinte son mystère, Chef-d’œuvre d’alchimie en un tonneau conçu. Ammoniaque ou pétrole ? Hélas ! je dois le taire, Car celui qui l’a fait n’en a jamais rien su. Si je me trouve ici dans mon flacon de verre Honorée à l’égal […]

Mon âme a son secret, mon vie a son mystère — 1918 (7)

– Léo Claretie Sonnets au front d’Arvers Le Bocophage Mon âme a son secret, mon vie a son mystère Mon plan pour m’embusquer habilement conçu. Je n’ai jamais aimé le métier militaire,t Et pour m’y dérober j’ai fait ce que j’ai pu. Je voulais simplement passer inaperçu Et faire jusqu’au bout mon temps sur cette […]

Tes mains introduiront mon beau membre asinin — 1915 (6)

– Guillaume Apollinaire Les onze mille verges Epithalame Tes mains introduiront mon beau membre asinin Dans le sacré bordel ouvert entre tes cuisses Et je veux l’avouer, en dépit d’Avinain Que me fais ton amour pourvu que tu jouisses! Ma bouche à tes seins blancs comme des petits suisses Fera l’honneur abject des suçons sans […]